Virtual Home

Expériences partagées - Cas vécus
Isolation
Accueil --> Information --> Cas Vécus --> Mitoyenneté

Vous lirez sur cette page des situations de litige vécues par certains d'entre vous ainsi que la solution qui a été, ou qui aurait dû être apportée.

N'hésitez pas à nous en faire connaître d'autres en cliquant ici


Isolation des murs mitoyens

Résumé des faits :

Ma commune m'impose des blocs treillis en terre cuite (type poro plus de chez TERCA) pour les murs mitoyens. Ces blocs sont-ils suffisamment isolants (chaud/froid, pluie) ?

Réponse de notre expert :

J'ai demandé à TERCA le coefficient "Lambda" d'isolation des PORO+ ... sans réponse à ce jour.

Tenant compte que le mitoyen doit répondre à une valeur "KMax" de "1", je dois connaître tant cette valeur "Lambda" que l'épaisseur du matériau pour répondre à votre question, d'un point de vue ISOLATION THERMIQUE . Je suis donc dans l'impossibilité de vous répondre mais je doute de la possibilité d'atteindre ce coefficient imposé par la Région Wallonne.

D'autre part, je doute également que ce bloc puisse être exposé aux intempéries (pluies, gel, ...) pendant une longue période. Or un mur mitoyen construit en premier lieu peut rester tel quel pendant des années durant et dépérir sous l'action des intempéries.

Un mur mitoyen doit répondre à une série de critères. D'un point de vue Code Civil, il doit être constitué d'une maçonnerie PLEINE et HOMOGENE. La réglementation wallonne impose qu'il ait un coefficient d'isolation thermique (KMax.) de maximum "1".

D'autre part, il me semble invraisemblable qu'une administration publique vous impose un matériau issu d'une firme commerciale bien précise. Si c'est effectivement le cas, déposez directement un recours en annulation auprès du Gouvernement Wallon.

Dernière précision, le bloc PORO+ est un excellent matériau ...... mais à utiliser dans le créneau de ses qualités techniques.

Mais tout ceci, c'est normalement votre architecte qui aurait dû vous le conseiller.