Virtual Home

Expériences partagées - Cas vécus
Hygiène

Accueil --> Construction --> Cas Vécus --> Bâtiment

Vous lirez sur cette page des situations de litige vécues
par certains d'entre vous ainsi que la solution qui a été,
ou qui aurait dû être apportée.

N'hésitez pas à nous en faire connaître d'autres en cliquant ici


Se débarrasser des champignons et des moisissures

Résumé des faits :

On retrouve le borax dans la composition de beaucoup de produits "vermifuges" et "insecticides". Par contre en chimie il est surtout connu comme retardateur de flamme.
Peut-on en imbiber les murs d'une cave en espérant éviter la réapparition de champignons en tout genre ? Y-a-t-il un remède contre la poussée du salpêtre ? (Cave humide : on a envie d'assainir pour chaudière, ... --> carrelage ?)

Réponse de notre expert :

Je ne suis, malheureusement, pas très versé en matière de chimie mais je peux vous résumer ma position dans les cas similaires qui me sont proposés. Si je lis bien, vous parlez de champignons et d'humidité en cave. Le premier conseil MAJEUR est de veiller à une bonne ventilation des caves.

Un seul orifice n'est pas suffisant. Il faut veiller à créer une circulation d'air de façon transversale ou diagonale.

D'autre part, il faut déterminer la source de l'humidité avant de penser à un quelconque traitement. S'agit-il d'infiltrations d'eau sous-terraines, de présence d'une nappe phréatique, de condensations, de fuites (installation sanitaire, de chauffage, d'égout, ...), ... ? De quel champignon s'agit-il ? Vous pourriez soliciter l'avis d'un mycologue ou celui de l'université de Gembloux.

En soi, le "salpêtre" n'est pas dangereux. Un bon brossage et nettoyage en viendra à bout ... temporairement si la source d'humidité persiste.

D'une façon plus globale, vous pouvez faire appel à une firme spécialisée en traitement des champignons, moisissures et humidité. Quelques firmes sérieuses existent. Je pourrais vous en recommander l'une ou l'autre qui a apporté satisfaction à mes clients mais j'ignore si cela serait considéré comme "publicité" restrictive.

En dernier lieu, je vous conseille de faire analyser sans tarder le "salpêtre" dont vous parlez car certaines formes de mérule des caves humides se présentent sous un aspect d'ouate blanchâtre, d'apparence anodine, mais combien dévastatrices.