Virtual Home

Expériences partagées - Cas vécus
Matériaux de construction

Accueil --> Construction --> Cas Vécus --> Bâtiment

Vous lirez sur cette page des situations de litige vécues
par certains d'entre vous ainsi que la solution qui a été,
ou qui aurait dû être apportée.

N'hésitez pas à nous en faire connaître d'autres en cliquant ici


Comment isoler avec de la laine de verre ?

Résumé des faits :

J'AIMERAIS ISOLER, AVEC DE LA LAINE DE VERRE, L'ESPACE SE SITUANT ENTRE LE PLANCHER DU GRENIER ET LES PLAFONDS DU PREMIER ETAGE DE LA MAISON.
 
COMMENT DOIS-JE REALISER LE TRAVAIL ? COMMENT EVITER LES PROBLEMES DE CONDENSATION ? ET COMMENT POSER LE PARE-VAPEUR ?

Réponse de notre expert :

Il est relativement délicat d'isoler cet espace dans un immeuble existant.

Je vois deux solutions :

1.- Vous devez enlever le plafond (plafonnage, lattes, plaques, ...) de l'étage inférieur en veillant à bien dégager les gîtes. Vous pouvez alors y insérer des matelas de laine de verre ou de roche (pas plus de 10 à 12 cm.) qui vont bien épouser l'espace entre les gîtes, en veillant à laisser au moins 4 à 5 cm. de vide d'air entre la face supérieure de l'isolant et le plancher du grenier. Il est utile que les joints entre les voliges de plancher ne soient pas parfaitement jointives pour permettre une ventilation de cet espace d'air.
 
Après isolation, dérouler un pare-vapeur (visqueen) en grande largeur, à agrafer sous les gîtes, avec le moins de joints possible. Colmater de façon étanche les éventuels percements ainsi que la liaison périphérique entre le pare-vapeur et les murs (collant).
 
Toutefois, je ne préconise un pare-vapeur qu'au dessus d'un local "humide" (salle de bain, cuisine, ...).
Par la suite, refaire les plafonds.
 
2.- Sans démonter plafond ou plancher, déposer simplement sur le sol du grenier des panneaux de laine minérale semi-rigides et bien jointifs. Cette solution empêche d'utiliser le grenier.
 
Pour continuer à utiliser le grenier, réalisez un "gîtage" sur le plancher d'une épaisseur de +/- 5 cm. supérieure à celle de l'isolant. L'écartement sera de 1 cm. inférieur aux panneaux isolants (pour un bon serrage).
 
Ensuite, réalisez un nouveau plancher sur ce "gîtage" en veillant à laisser des joints libres, favorisant la ventilation. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas poser de pare-vapeur car vous risquez de la condensation entre le plancher existant et le pare-vapeur, ce qui peut endommager (pourriture, champignons) le plancher.