Virtual Home

Expériences partagées - Cas vécus
Matériaux de construction

Accueil  -->  Construction  -->  Cas Vécus  -->  Bâtiment

Vous lirez sur cette page des situations de litige vécues par certains d'entre vous ainsi que la solution qui a été ou qui aurait dû être apportée.

N'hésitez pas à nous en faire connaître d'autres en cliquant ici


Que penser des maisons à ossature en bois ?

Résumé des faits :

Nous avons l'intention, mon mari et moi, d'acheter une maison à ossature en bois. Cette solution semble ossature boisattractive sur le plan de l'isolation et de la rapidité de la construction.
 
Mais qu'en est-il de sa solidité à long terme ?
Ce type de maison est-elle plus propice à un incendie éventuel ?
On m'a également affirmé que les assurances étaient beaucoup plus élevées sur ce type de maison.
Est-ce vrai ? Si oui, pourquoi ?
Merci d'avance pour votre aide ...

Réponse :

Nous parlons d'un système constructif particulier alors que vous semblez parler d'un objet de consommation ... "nous allons ... acheter ..." alors que dans le domaine de son logement, on dit plus souvent "nous allons ... construire ...".

Ce système constructif est évidement attractif en terme d'isolation thermique, mais ne possède quasi aucun volant thermique. A savoir qu'il n'y a pas de "masse" thermique qui autorise le stockage des calories. En fait, cette maison est facile à chauffer mais se refroidi aussi rapidement vu l'absence de stockage des calories.

Il en va aussi autrement en termes d'isolation acoustique. Les performances en ce domaine sont peut élevées (de pièce à pièce) sans l'utilisation de cloisons spécialement construites pour isoler phoniquement.

Pour ce qui concerne la rapidité de la construction, il y a des systèmes de construction en bois (massif) qui sont aussi, si pas plus rapides. Il faut toutefois relativiser la "rapidité" de la construction. Quelle est l'influence de 2 ou 3 mois en plus par rapport à la durée d'occupation de votre maison ? Bien souvent, "on en prends pour au moins 20 ans" quand on décide de construire !

Pour ce qui est de la solidité à long terme, ce n'est pas la construction en bois qui est en cause. Voyez les charpentes de nos cathédrales ou même de nombreuses constructions à colombage. Ce qui caractérise toutefois ces dernières, c'est l'utilisation de pièces relativement massives et l'absence de matériaux modernes d'isolation thermique (laines minérales ou autres) en contact direct. Le bois peut RESPIRER librement.

Ces maisons ne sont pas plus sujettes à un incendie. Tout dépend de l'utilisateur. Je dirais aussi qu'une maison à ossature bois souffre moins d'un incendie en cas d'intervention rapide des pompiers. En effet, l'incendie n'attaque qu'une partie de la maison qui peut être reconstruite.

Il n'influence pas le reste de la structure comme dans le cas d'une maison en dur. Si les briques et le béton ne flambent pas, ils peuvent être déstabilisés par les dilatations thermiques provoquées par un incendie localisé et, même si certaines parties de la maison n'ont pas "flambé", elle devraient sans doute être démolies.

Pour ce qui concerne l'assurance, cela m'étonne quelque peu que les primes soient plus élevées. Pour les raisons développées ci-avant, les primes devraient même être moins élevées car il y a moins de dégâts lors d'un incendie localisé. Toutefois, c'est aux assureurs de répondre à cette question.

Pour terminer, je reviens à ma première remarque. Vous allez "acheter" un bien de consommation à amortir ... ou "construire" votre habitation pour y loger votre famille et faire un investissement à long terme.

Conclusion :

Pour terminer, je reviens à ma première remarque. Vous allez "acheter" un bien de consommation à amortir ... ou "construire" votre habitation pour y loger votre famille et faire un investissement à long terme. A vous de choisir !

Lien utile : Bois.com