Virtual Home

Expériences partagées - Cas vécus
Le bail résidentiel

Accueil --> Législation --> Cas Vécus --> Location

Vous lirez sur cette page des situations de litige vécues par certains d'entre vous ainsi que la solution qui a été, ou qui aurait dû être apportée.

N'hésitez pas à nous en faire connaître d'autres en cliquant ici


Les paroles s'envolent, seuls les écrits restent

Résumé des faits :

Nous sommes locataire d'une petite fermette depuis le 20 avril 2000. Ma compagne étant fort amie avec la fille des propriétaires, nous avons décidé à l'amiable qu'il n'y aurait ni bail ni caution... Nous louons cette fermette pour la somme modique de 15 000fb/mois. Dans notre arrangement oral, on a précisé que nous désirions louer pour une période de 3 ans environ, les propriétaires étaient d'accord.

Ce mercredi 17 janvier 2000 - càd 9 mois après - ceux-ci sont venus pour nous dire que leur fils souhaitait emménager l'immeuble que nous louons. Ils nous laisse jusqu'au 20 juillet pour trouver autre chose. Nous nous y plaisons fortement...peut-on réagir? Si oui, que pouvons-nous faire?

Réponse de notre expert :

Pas facile de faire encore confiance à quelqu'un après cela. Je pense malheureusement pour vous qu'il n'y plus aucun moyen pour vous de récupérer quoi que ce soit si ce n'est le bon souvenir d'avoir logé dans une fermette pour un loyer modeste.

Votre bailleur est en droit de résilier anticipativement le bail pour occupation personnelle (entendez lui ou sa famille proche) moyennant préavis de 6 mois, ce qu'il semble avoir respecté.